Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 15:33

Un scanner et un IRM en 2010

jeudi 11.02.2010, 14:00

En 2009, l'équipe médicale a fait face à l'épidémie de grippe. En 2009, l'équipe médicale a fait face à l'épidémie de grippe.

Vendredi 22 janvier, le directeur de la polyclinique de Riaumont, Jean-Claude Grattepanche, a présenté ses voeux aux médecins et personnel de la structure.

Deux ans après son arrivée dans l'établissement semi-privé, surnommé la plus grosse boutique de l'AHNAC, il a annoncé son plan d'action pour rétablir l'équilibre. Une préoccupation qui était déjà à l'ordre du jour l'an dernier. «  La santé est une préoccupation majeure, a commencé Jean-Claude Grattepanche. Si elle n'a pas de prix, elle a néanmoins un coût près de 3 000 euros par habitant », a ajouté le directeur.

Cette année (en 2009), le déficit social est de 20 milliards d'euros et il est prévu en 2010 qu'il atteigne 30 milliards d'euros. « Les établissements doivent intégrer ces données », poursuit-il. Le mot d'ordre sera donc : stop aux gaspillages afin de ramener le déficit à zéro en 2012.
Un pari osé qui passera par une reforme des soins tout en conservant le titre de premier groupe en offre de soin. Au programme : optimisation des plateaux techniques au niveau de la chirurgie sans oublier un partenariat avec Lens pour les soins du cancer et la maternité. Un projet d'hôpital bipolaire est également prévu. Un nouveau site devrait voir le jour d'ici huit bonnes années.

Au niveau des résultats, l'établissement se porte plutôt bien cette année. 98,43 % des recettes attendues ont été perçues cette année.
L'activité a progressé de 7,11 % en 2009 augmentant les recettes de 10 %. Avec +35 % en pneumologie, +22 % pour la médecine polyvalente, + 7  % pour les urgences et + 2,5 % pour la neurologie ; le personnel soignant de la polyclinique a bien travaillé en 2009. « Le personnel soignant ainsi que les praticiens devraient percevoir des rémunérations supplémentaires pour les postes non pourvus », a indiqué le directeur de la polyclinique.

Baisse de la cardiologie
Lanterne rouge au classement, la cardiologie qui a vu son activité baisser de 25 % en 2009, il faut signaler également que l'équipe a été réduite de moitié.
Au total, l'activité de l'établissement a généré un chiffre d'affaire de 4,5 millions d'euros en 2009. « Point de vue investissements, l'établissement devrait se voir munir d'un scanner, et d'un IRM supplémentaire ».
Du côté du personnel, le docteur Jean-Louis Siame, ancien président de la commission médicale d'établissement, n'a pas caché les inquiétudes du personnel soignant. « De nombreuses inquiétudes se présentent à nous. Le déficit n'est pas causé par les prescriptions des praticiens. L'activité doit être soutenu car la demande est forte, parler de gaspillage n'est pas du tout approprié ». Le praticien cédera sa place cette année au docteur Ingrid Wykinna. « Je continuerai de travailler dans la lignée du docteur Siame », a ajouté la praticienne.

J. C.

Partager cet article

Published by SPINNEUR - dans HOPITAUX CLINIQUES
commenter cet article

commentaires