Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 11:56

 

-------------

Lannion : de la téléradiologie à la polyclinique du Trégor

Santé vendredi 02 juillet 2010

À Lannion, la polyclinique du Trégor vient d’ouvrir son propre service de radiologie et a recruté un médecin radiologue et deux manipulatrices radio. Ce nouvel équipement dispose du matériel nécessaire à la réalisation de diagnostics à distance grâce à la téléradiologie. Si le radiologue de l’établissement n’est pas disponible au moment où a été effectué un examen, c’est un spécialiste, membre du réseau auquel adhère la clinique, qui établit le diagnostic à distance. Les images radio ayant été numérisées, cryptées et transmises sur une plateforme informatique. Le compte-rendu écrit est ensuite disponible dans l’heure en cas d’urgence, dans les 24 heures autrement.

 

---------

 

Polyclinique. Un service radiologie neuf

3 juillet 2010 - Réagir à cet article

La polyclinique du Trégor vient d'investir dans un service de radiologie de pointe. Il permet les diagnostics sur site, mais aussi, à distance, par des téléradiologues. Un concept assez novateur.

Les rumeurs ont circulé, ces dernières semaines, autour de la polyclinique du Trégor. Les médecins radiologues libéraux, qui jusqu'alors se partageaient sur deux sites - celui de la rue Rosampont et celui de la polyclinique - ont souhaité se recentrer sur un site unique - le cabinet mère de la rue Rosampont.

Moins d'attente

Une clinique sans radiologie? Voilà qui avait de quoi inquiéter. Les équipements flambant neufs présentés jeudi soir, par Thierry Crenner, directeur de la polyclinique, et Philippe Menut, président du conseil d'administration, montrent au contraire que l'établissement a lourdement investi dans un plateau à la pointe. Combien? Les dirigeants n'ont pas souhaité le dire. «C'est un investissement considérable», s'est contenté d'affirmer Thierry Crenner. Qui explique qu'«avant, on avait des praticiens libéraux qui travaillaient avec du matériel qui leur appartenait et des manipulateurs(trices) en radiologie qu'ils rémunéraient. Alors que maintenant, les radiologues utilisent des locaux, du matériel et du personnel mis à disposition et rémunérés par la clinique.» Cet investissement majeur s'imposait-t-il, dans le contexte de projet de rapprochement de la polyclinique et du centre hospitalier sur un site unique (lire par ailleurs)? «Oui», répond sans hésiter le DrMenut. «Les quatreradiologues de l'hôpital (dont un prochain départ à la retraite) sont déjà bien occupés. Comment imaginer qu'autant de radios (activité hôpital+clinique réunie) puissent être interprétées dans les temps? Quand on sait que le délai pour obtenir un rendez-vous pour un scanner est d'un mois à Lannion, contre une semaine à Saint-Brieuc et dixjours à Paimpol!» Or, la clinique, ne serait-ce que du fait de son activité chirurgicale (pose de prothèsesetc.), requiert des radios de contrôle au quotidien.

Une réponse à la pénurie de praticiens

Le nouveau plateau comporte, en plus de la salle dédiée à la radiologie des os et des poumons et de la salle d'échographie, une salle de radiologie télécommandée, opérationnelle depuis le 3juin. Les images sont numérisées pour être analysées, soit par le praticien présent dans l'établissement, soit à distance, par des téléradiologues, via une transmission par un système web sécurisé. Une plateforme novatrice qui répond à la pénurie générale de radiologues et présente certains avantages. «Cela permet de croiser les diagnostics et aussi, souligne Thierry Crenner, d'avoir un échange médical direct entre les télé radiologues et le chirurgien spécialiste d'organes, présent sur site. Pratique Le service est ouvert, avec ou sans rendez-vous (sauf pour les échographies) les lundi, mercredi et jeudi, de 9h à 18h30 ; les mardi et vendredi, de 9h30 à 17h30. Tél.02.96.46.20.30.

  • » Valérie Cudennec-Riou

Partager cet article

commentaires