Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 17:15

Spin Echo Multi Echo

FSE TSE 

 RARE  FAST SPIN ECHO

 TURBO SPIN ECHO 

 

 

Nom commercial : RARE segmenté (Brucker), Fast Spin Echo (Philips), Turbo Spin Echo (Siemens, GE).

La séquence spin écho comporte une succession de TR et de TE. Une fois l'écho obtenu, il existe un intervalle libre jusqu'au TR suivant. Cet espace mort peut être employé pour recueillir de nouveaux échos. Pour cela il faut appliquer de nouvelles impulsions de 180° qui permettent une remontée du signal. En incrémentant simultanément le gradient de codage de phase, on remplit ainsi des lignes successives de l'espace K .
Cette technique multi-écho permet d'obtenir des imageries T1 et T2, mais elle entraîne quelques modifications de la pondération comparativement au standard spin-écho. Par exemple, la graisse est en franc hypersignal T2 car une partie des lignes est obtenue avec des TE courts (effet T1).
Le train d'écho (nombre d'écho réalisés après chaque TR) définit le facteur Turbo.

 






  • acquisition rapide (de l'ordre d'une dizaine de secondes)
  • peu sensible aux artéfacts de susceptibilité magnétique
  • imagerie monocoupe (apnée possible)

Inconvénients :

  • difficulté d'obtenir une imagerie à pondération T1 ou T2 aussi pure qu'en spin écho.

Principales indications :

  • La presque totalité des organes explorés en IRM.
  • Cette technique multi-écho permet d'obtenir des imageries T1 et T2, mais elle entraîne quelques modifications de la pondération comparativement au standard spin-écho. Par exemple, la graisse est en franc hypersignal T2 car une partie des lignes est obtenue avec des TE courts (effet T1).
    Le train d'écho (nombre d'écho réalisés après chaque TR) définit le facteur Turbo.

 

Partager cet article

commentaires